Les Tangos récitent leurs gammes !

Ce dernier match de l’année 2017 au COSEC de la Saillanderie voyait les Tangos recevoir les espoirs du Nantes Rezé Basket. Dernière de la poule B du championnat de Nationale 1 Féminine, cette jeune équipe accumule les défaites depuis le début de saison mais joue sans pression du résultat puisque son unique rendez-vous important de la saison se passe au mois de mai lors de la finale du championnat de France Espoir. Décomplexées et en progrès depuis quelques rencontres, les jeunes pousses nantaises ne comptaient pas revenir du Cotentin avec une valise.

Du côté des Tangos, ce match avait pour principal objectif de travailler et de mettre en place de nouvelles choses notamment sur le plan offensif en vu du déplacement à Dunkerque samedi prochain. Johanna Joseph, blessée au dos jusqu’à la fin de l’année, n’a pas pris part à la rencontre.

Dès le début du match, nos joueuses impriment un rythme de jeu élevé sous l’impulsion de Désirée Bakabadio (9 points dans ce quart-temps) et prennent rapidement les devants (7-0). Les jeunes du NRB n’en restent pas moins accrocheuses et Amandine Michaud (Internationale française U19 aux 12 minutes de temps de jeu en LFB) permet à son équipe de recoller au tableau d’affichage grâce à deux tirs primés. Le score est de 19 à 14 au bout de dix minutes.

La pression défensive des Tangos augmente dans ce deuxième quart-temps et l’écart grandit grâce à Rayte’a Long à mi-distance et Anca Sipos à longue distance (38-18 à la 18ème minute). Sur un nouveau tir primé d’Amandine Michaud (5 au total samedi dernier) les nantaises reviennent un petit peu au score, 38-23 à la pause.

Dans le troisième quart-temps, les jeunes visiteuses, décidément en réussite à longue distance, inscrivent deux tirs à trois points dès le retour des vestiaires avant d’encaisser un sèvère 11-0 sous la pression de la défense des Tangos toujours aussi solide. Nos joueuses gèrent le tempo et mènent 48-31 à la 30ème minute.

Le dernier quart-temps voit les Tangos continuer de travailler leur plan de jeu offensif avec un redoublement de passes qui laisse parfois place à quelques imprécisions mais qui montrent tout de même quelques situations intéressantes. les locales déroulent et s’en vont chercher une septième victoire en championnat cette saison. Surtout, cette victoire marque une invincibilité remarquable des Tangos à domicile en 2017, 11 matchs et 11 victoires ! La Saillanderie forteresse imprenable ?!

Avant de partir en vacances pour les fêtes de fin d’année, les Tangos joueront un match crucial à Dunkerque samedi prochain afin de continuer à accrocher le bon wagon en tête du championnat pour s’offrir un début d’année 2018 des plus passionnant.

La réaction de Yann Volmier : « Ce ne sont pas les matchs les plus simples à aborder. Nantes est une équipe avec un jeu atypique, ça joue petit et ça change sur tous les écrans. On a eu du mal à s’adapter mais on encaisse que 41 points. Offensivement, on voulait corriger certaines choses par rapport à la semaine dernière. On a eu pas mal de séquences où on a fait la passe de trop mais cela prouve que le groupe est extrêmement réceptif à ce que l’on souhaite mettre en place. Nous sommes en décembre, la fatigue est là et les semaines sont compliquées mais nous finissons le match sans blessure et c’est important avant d’aller à Dunkerque. On reste sur deux défaites en déplacement donc il faut stopper cette série afin de bien finir l’année 2017 et entamer un début d’année 2018 qui va décider de notre avenir. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *