PFBB – USLG : Avec sérieux et concentration

Samedi soir à 19h, les Tangos se déplacent à Paris, plus précisément à l’INSEP pour y affronter la jeune équipe du Pôle France. Une rencontre à priori déséquilibrée entre nos joueuses actuellement en tête du classement et les jeunes apprenties basketteuses qui figurent en bas du classement, mais la réalité est tout autre. Il faudra que Cécile Baudy et ses coéquipières abordent ce match avec sérieux afin de pouvoir se rendre la tâche facile.

L’adversaire du week-end : Le Pôle France

Le Pôle France est constituée de jeunes joueuses évoluant de la catégorie U16 à U18 qui, après un système de sélection très pointu, intègre l’INSEP pendant un cursus de trois ans sous l’égide de la FFBB. L’objectif est de pouvoir développer les jeunes joueuses sur le plan individuel et collectif afin qu’elles puissent intégrer le milieu professionnel par la suite. Tout est aménagé pour que les jeunes filles soient mises dans les meilleures conditions. Chez les Tangos, Désirée Bakabadio est notamment passée par le Pôle France entre 2011 et 2014. Une équipe du Pôle France évolue en NF1 avec des joueuses majoritairement U16 et une seconde équipe évolue en LF2 principalement constituée de U18. Protégées, ces équipes ne peuvent pas descendre mais n’en demeurent pas moins redoutables. Lors de la phase aller (victoire 70-66), nos joueuses avaient eu toutes les peines du monde à se défaire d’un adversaire qui joue sans pression du résultat mais où chaque joueuse doit gagner sa place sur le terrain et montrer à son entraineur que l’on peut compter sur elle. Prudence donc afin de ne pas tomber dans le piège.

Du côté des Tangos 

Si l’on compare avec le match que vont disputer les joueuses de Yoann Cabioc’h à celui de samedi dernier, on peut dire ce sera deux salles, deux ambiances. Entre un COSEC en ébullition pendant quarante minutes dans un derby normand haletant et l’atmosphère feutrée et studieuse de l’INSEP, il faudra trouver d’autres sources de motivation comme le fait de continuer à travailler les détails en vue notamment du week-end de trophée Coupe de France prévu la semaine prochaine. Les blessures contractées par plusieurs joueuses commencent à se résorber pour attaquer à 100% le sprint final de la saison.

Le mot du coach : « C’est une équipe embêtante, les meilleures de leur génération. Il y a toujours un risque de décompression naturel dans ce genre de match mais les joueuses veulent tout gagner et j’ai confiance en elles. »

Un commentaire

Raillon Jean-Paul

Pas de blagues les filles . Sérieux tout le temps , restez dans les clous et ramenez nous cette 14 ème victoire ✌️ pour conforter nos chances d’accéder aux playoffs .
Nous vous supporterons à distance .
Allez Tangos .

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *