USLG – Dunkerque : Une bonne piqûre de rappel !

Si il n’est jamais facile d’aborder un match sans enjeu à quinze jours de l’un des rendez-vous les plus important de la saison et de l’histoire du club, cette rencontre face à Dunkerque faisait office de répétition. Et la répétition ne fut pas concluante car les Tangos se sont inclinées sur le fil 79-82 en alternant le bon et le moins bon. Il reste deux semaines de travail pour être prêt à attaquer les phases finales.

Le match débute tambours battants pour nos joueuses avec un 6 sur 6 aux tirs, des tirs primés de Cécile Baudy et Awa Sissoko permettent aux Tangos de prendre rapidement les devants alors que Rayte’a Long fait le travail sous le cercle. Cependant, le solidité défensive qui fait partie de l’ADN de notre équipe cette saison semble avoir quelque peu disparue. Dunkerque enchaine et réplique aux assauts normands, au bout de dix minutes les Tangos ont livré leur meilleure partition offensive sur un quart-temps mais ont déjà laissé trop de largesses défensives à leurs hôtes du soir (29-23 ; 10e). Le deuxième quart-temps voit les nordistes grappiller petit à petit leur retard avec des paniers qui rentrent moins facilement de notre côté. Au buzzer de la mi-temps, Plauchenault (23 points au total samedi soir) permet à son équipe de prendre l’avantage pour la première fois de la partie (41-42 ; 20e).

Au retour des vestiaires, les Tangos vont connaitre un véritable passage à vide en encaissant un sévère 3-21 qui voit Dunkerque compter 19 points d’avance (44-63). Au sortir d’un temps mort musclé pris par les coachs locaux, nos joueuses reviennent quelque peu dans la partie avant l’entame de la dernière période (49-63). C’est alors qu’un gros come-back se profile, en quatre minutes, nos joueuses reviennent à trois longueurs des visiteuses (68-71). Par deux fois, les Tangos recollent à un point des dunkerquoises. À trente secondes du terme (79-80), Dunkerque possède la possession pour tuer le match, De Colo tente un tir un trois points manqué mais le rebond est laissé à Pierre Joseph qui ne se fait pas prier pour ajouter deux points supplémentaires. Sur la dernière possession, Cécile Baudy tente le tir primé pour envoyer le match en prolongation mais le ballon fait deux fois le tour du cercle pour ressortir. Une défaite sur le fil comme une piqûre de rappel, il faudra faire plus pour espérer remporter les phases finales.

Rendez-vous dans 15 jours le samedi 28 avril à 20h pour le début de cette magnifique aventure playoffs face à La Tronche-Meylan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *