USLG – Le Poinçonnet : Les Tangos reprennent espoir !

Un match intense, un combat de tous les instants et une victoire à la clé face au Poinçonnet 66-59, les Tangos ont réalisé le coup parfait samedi soir en profitant de la victoire de Aulnoye à Geispolsheim. Elles s’emparent de la deuxième place provisoire au classement, place qualificative en phase finale. À deux journées de la fin de la saison régulière, nos joueuses peuvent y croire plus que jamais.

Le début du match est à l’avantage des Tangos qui prennent les devants dans les dix premières minutes, imprimant un tempo élevé et mettant en échec les visiteuses, C’est sur un score de 24 à 12 en faveur de nos joueuses que se termine cette première période grâce à une grosse intensité et une belle adresse.

Mais voilà, si cette équipe du Poinçonnet a manqué son début de rencontre, ce n’est pas pour autant qu’elle va lâcher le match et comme ce fut le cas il y a un mois en Coupe de France, elle va se battre pour ne pas laisser les Tangos s’envoler au tableau d’affichage. Kostova permet à son équipe de rester en vie mais Awa Sissoko envoie deux paniers primés qui maintiennent l’écart à 12 points (38-26 ; 19e) avant que Amber Gray au buzzer de la mi-temps nous sorte un tir de nul part pour réduire l’écart à moins de 10 points (40-31), l’histoire va t-elle se répéter ?

Au retour des vestiaires, ce sont les banlieusardes castelroussines qui reprennent en main les débats avec un 5-0 qui leur permet de revenir à 4 points (40-36). La tension commence alors à monter d’un cran mais Sabrine Bouzenna redonne un peu d’air à ses coéquipières pour terminer le troisième acte avec un avantage de 9 points (56-47).

Dans le dernier quart-temps, l’écart est maintenu autour de la dizaine de points (62-52 ; 35e) mais les visiteuses ne lâchent définitivement rien et tentent de revenir au score en essayant de faire craquer nos joueuses avec une grosse pression défensive. Cette fois-ci, il n’en sera rien la fin de match est bien gérée et les Tangos s’imposent 66-59 au terme d’une rencontre où rien n’aura été simple dû à la qualité de l’adversité.

Quelques instants plus tard, l’officialisation de la victoire d’Aulnoye à Geispolsheim (71-72) fait chavirer de bonheur les plus de 550 supporters présents dans un COSEC plein à craquer.

Un samedi soir au scénario parfait mais l’expérience fait que personne ne s’enflammera à l’image du président Sylvain Jean qui tient à tenir tout le monde concentré sur l’objectif « C’est une superbe soirée mais on est encore très prudent, on veut amener tout Le Cotentin en play-offs. On a notre destin entre nos mains mais l’objectif c’est d’y être le 14 avril à 22h ».

Les photos de la rencontre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *