Les Tangos solides à domicile !

Pour le premier match officiel à domicile des Tangos version 2017/2018, un gros duel était attendu au COSEC face à Aulnoye, rélégué de LF2 la saison dernière et qui affiche la volonté d’y retourner le plus rapidement possible.

La partie s’annonçait donc âpre et serré mais les oranges n’ont pas mis longtemps à poser la main sur le match en mettant la tête sous l’eau d’entrée à leur adversaire du soir. Dans le sillage de Sabrine Bouzenna et d’Awa Sissoko, les Tangos prennent rapidement le large 9-2 puis 15-3 à la 6ème minute de jeu malgré les deux temps-morts pris par le coach nordiste. Les Tangos continuent d’accroitre leur avance 21-3 puis 28-7 suite à un panier au buzzer de Sabrine Bouzenna du milieu du terrain ! Agressivité défensive, adresse et jeu huilé, l’ascendant psychologique est déjà du côté local.

Dans le second quart-temps, le rouleau compresseur continue de faire son effet offensivement malgré quelques relâchements défensifs. Les aulnésiennes n’arrivent pas à contenir la puissance de Rayte’a Long à l’intérieur et l’adresse des snipers locaux Désirée Bakabadio et Cécile Baudy. À la mi-temps, l’addition est salée pour Aulnoye 49-24 !

Au retour des vestiaires, il était prévisible que les nordistes reviennent sur le terrain avec le couteau entre les dents pour essayer d’inverser la tendance. Et cela se vérifie très rapidement puisque Stepha M’Baye et ses coéquipières tentent de mettre une grosse pression défensive qui pousse par trois fois les Tangos au bout des 24 secondes. Malgré tout, les locales ne prennent pas l’eau et font le dos rond, 59-42 à la fin du troisième quart-temps.

Dans dernier acte, les craintes d’un retour d’Aulnoye s’estompent rapidement, Désirée Bakabadio puis Rayte’a Long envoient deux missiles longue distance qui tuent définitivement les espoirs nordistes (69-48 à la 33ème minute). La fin de match est géré sereinement, les jeunes Caroline Dréan et Fanny Sorel font leur entrée sur parquet et participent à la fête.  Caroline Dréan en profite même pour inscrire ses premiers points en Nationale 1. Anca Sipos conclut le spectacle sur un dernier trois points, 85-56 score final, les Tangos débutent parfaitement leur saison avec deux victoires au compteur. On a déjà hâte d’être au prochain épisode.

La stat du match : 11 – comme le nombre de paniers primés inscrits par les Tangos samedi soir ! C’est aussi le nombre hallucinant de passes décisives distillées par Sabrine Bouzenna au cours de la première mi-temps (elle frôle le triple double avec 9 points et 9 rebonds à son actif).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *