Résultats du week end du 2 & 3 Novembre 2019

En ce dernier week-end des vacances de la Toussaint, cinq matchs avaient lieu et malheureusement ce sont cinq défaites pour nos équipes Tangos.

En déplacement à Sceaux, les Tangos se sont logiquement inclinées après avoir accusé un retard de treize points à la mi-temps (33-20). Plus en réussite en début de troisième quart-temps, elles sont revenues dans la partie assez rapidement (40-39) mais n’ont jamais su passer devant au tableau d’affichage. Quelques errances défensives ont coûté cher malgré le gain de la deuxième mi-temps. Défaite finale 66-56, les Tangos sont actuellement première ex-aequo avec un groupe de cinq équipes qui présentent un bilan de quatre victoires pour deux défaites. Il faudra donc se déplacer à Thouars samedi prochain avec de meilleures intentions pour décrocher la victoire dans une salle où Sainte-Savine et Sceaux se sont déjà inclinées.

Du côté du centre d’entrainement, deux défaites frustrantes pour les U18 France face à Coulaines et la NF3 face à Lorient. En tête à la pause, les deux équipes n’ont pas réussi à résister aux assauts de leurs adversaires et s’inclinent de peu. Des progrès sont tout de même à signaler et la victoire n’est plus très loin pour la NF3. Dimanche prochain face à l’avenir de Rennes au COSEC ?

Défaite de la PRM à Equeurdreville. Les joueurs de Christophe Véron tenteront de retrouver la victoire dimanche prochain à domicile.

Résumé du match des U15 département par Dimitri :

Nous allons jouer à 5 contre 9 . Heureusement que Kiara est présente dans les tribunes dès le départ, car nous la mettons sur le banc pour pouvoir effectuer des rotations, afin que les filles se reprennent. Dès le début du match et même avant, connaissant l’arbitre, je dis au filles aucun contact sinon, nous risquons de finir le match à deux ou trois.

Ce qui commence dès la neuvième seconde, où on nous siffle déjà la première faute. Ce qui continua durant tout le match. Jusqu’à une sortie sur 5 fautes à la mi-temps. Tout est sifflet à notre encontre, même les fautes faites sur nous. Nous nous retrouvons avec cinq filles sur le terrain et plus de changements possible et avec 44 points de retard. Nous prenons l’initiative de ne défendre que en demi terrain et de ne plus avoir aucun contact, et de leur laisser les couloirs de shoot.

Un match qui n’a plus aucun attrait. Les filles jouent au ralenti et prennent tout à la rigolade. Ce qui perturbe les adversaires car , elles n’ont plus aucune pression et loupent énormément de tir en course (sans défense) et aussi leurs lancer franc. Même leur public digne d’une coupe du monde devient silencieux et s’ennuie. Affaire réussi pour nous, nous sommes plus fort mentalement et remontons tout doucement sur les points, sans ne prendre plus de fautes. Nous terminons avec 29 points de retard et une équipe solidaire.

Petit mot de fin, on nous apprend l’impartialité des arbitres, mais merci de faire passer le mot pour que se soit la même dans les autres clubs.
Dimitri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *